SIGMARINGEN - Portail de la médiathèque de Lambesc

Sigmaringen

OPAC Détail de notice

Chronique par Olivier

Roman Adulte

En septembre 1944, un petit coin d'Allemagne nommé Sigmaringen, épargné jusque-là par les horreurs de la guerre, voit débarquer, du jour au lendemain, la part la plus sombre de la France : le gouvernement de Vichy, avec en tête le maréchal Pétain et le président Laval, leurs ministres, une troupe de miliciens et deux mille civils français qui ont suivi le mouvement, parmi lesquels un certain Céline.

Pour les accueillir, Hitler a mis à leur disposition le château des princes de Hohenzollern, maîtres des lieux depuis des siècles.Tout repose désormais sur Julius Stein, le majordome général de l'illustre lignée. Depuis les coulisses où il œuvre sans un bruit, sans un geste déplacé, il écoute, voit, sait tout.

Tandis que les Alliés se rapprochent inexorablement du Danube et que l'étau se resserre, Sigmaringen s'organise en petite France. La chute du IIIe Reich est imminente et huit mois après leur arrivée, tous ces Français vont devoir fuir pour sauver leur peau. De ce théâtre d'ombres rien n'échappe à Julius Stein. Sa discrète liaison amoureuse avec Jeanne Wolfermann, l'intendante du maréchal, le conduira à sortir de sa réserve et à prendre parti.

             L’auteur nous présente un microcosme politique bien particulier à travers les yeux du majordome du château de Sigmaringen.
 Un monde en fuite, les collaborateurs français accompagnés pour certains par leur épouse, comme Pétain, entassés dans un château, et dont on ne sait s’ils sont prisonniers ou bien réfugiés. Julius regarde tout ce monde s'agiter, et décrit les confidences, les manipulations et les intrigues de ce petit monde en marge de la réalité.

 Sigmaringen est un récit très bien construit, l’auteur s’attache aux sources historiques pour donner au récit une consistance qui plaira à ceux qui connaissent bien la période. Le livre est cependant bien un roman, et allie à cette trame historique l’histoire plus personnelle du majordome des lieux, ce qui allège un peu le propos.

Sélection des usagers